Voyager sans voiture, quelques pistes de la FNAUT

13 juin 2021

Publié le 

Voyager sans voiture, quelques pistes de la FNAUT

La crise sanitaire et le dérèglement climatique nous obligent à repenser la mobilité et à nous déplacer autrement. Et c’est possible, comme l’exprime Gilles Laurent dans un article sur les vastes possibilités de voyages en train, car ou bus, associés au vélo et à la marche. 


Mais cet encouragement au changement de nos habitudes ne doit pas occulter les insuffisances des transports collectifs. Même si nous les plébiscitons, les voyages sans voiture ne sont pas à la hauteur des attentes légitimes des usagers. 


Entre qualité de service et dessertes déficientes, information incohérente et tarification opaque, il reste beaucoup à faire. La FNAUT et les associations régionales et locales se mobilisent au quotidien pour améliorer cet état de fait et accélérer le report modal.