Baltique(s)

A la découverte des pays baltes dans toute leur diversité

Baltique : la mer aurait pu être un lac, paisible et géant. Trop souvent conquérants, les pays qui l’entourent sont en perpétuel mouvement. Résistant aux assauts d’hier et d’aujourd’hui, en pleine renaissance, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie ont su préserver leur langue, leur culture, leur personnalité, non sans s’ouvrir, accueillantes, à des petits peuples en quête de sérénité. Le cocktail mêle des traditions originelles, des impulsions modernes, une créativité culturelle sans pareille. Dans cet entre-deux toujours menaçant, les âmes baltes n’ont pas fini de nous surprendre.


Note de l'auteur :

Des pièces du puzzle manquaient. De la Baltique, de ses villes-ports, les accents allemands, scandinaves, polonais, finlandais, voire russes m'étaient devenus familiers. Une attirance insoupçonnée. Comme si je m'étais gardé au chaud celles qu'on nomme volontiers les Trois Soeurs, les terres baltes de Lituanie, de Lettonie et d'Estonie. Pour mieux sans doute m'y livrer, le temps venu. Des lieux aussi troublants ne s'abordent pas sans retenue. Tant de drames s'y sont joués : croisades, conquêtes, exterminations, occupations. La part obscure noircit les pages de l'Histoire. Mais des forêts, qui furent refuges et nids de résistance, naît une lumière qui mérite à coup sûr le détour. Si des vestiges de temps révolu s'y perdent, une belle énergie s'en dégage qui a su investir les anciennes cités ducales devenues capitales indépendantes, fières de leurs différences. L'esprit créatif y fait merveille. Dans cet entredeux toujours sous la menace, les âmes baltes n'ont pas fini de nous surprendre. Elles m'ont, pour ma part, séduit.