Les Dames de Marlow enquêtent
Tome 1 : Mort compte triple

Quand Miss Marple rencontre le Capitaine Marleau : la série phénomène dont vous ne pourrez plus vous passer !

C’est drôle, c’est exquis, c’est anglais !

Restituer cette Angleterre que l’on adore, avec ses cottages et ses vieilles dames excentriques, sans tomber dans les clichés des valeurs conservatrices souvent véhiculées par le cosy mystery ? Voilà le miracle de ce roman délicieux. Ce genre littéraire est né dans le carcan de l’époque victorienne ; Agatha Christie, elle-même, qualifiait sa Miss Marple de « vieille fille acariâtre » !


Judith Potts, l’héroïne des Dames de Marlow, est une bouffée d’oxygène, aux préceptes clairs. Émancipation du joug masculin et du regard social. Liberté, comme un art de vivre chèrement défendu. Ses actes de résistance ? Nager nue dans la Tamise à 77 ans ; renoncer à cette ineptie qu’est le mariage ; ne rendre de comptes à personne.