Jacques Henri Lartigue, Le Journal d'un siècle

Jacques Henri Lartigue, un monument de la photo

DU 11 JUIN AU 25 SEPTEMBRE, les Essarts, espace arts et cultures de Bram ouvriront une nouvelle fois leurs portes à un artiste iconique, tour à tour qualifié de photographe primitif, photographe de la Belle Époque ou encore photographe du bonheur : Jacques Henri Lartigue !


Son travail est beaucoup plus riche que ces qualificatifs le laissent à penser. Les qualités esthétiques de son œuvre sont indéniables et la réflexion sur l’image est loin d’être absente. On l’oublie parfois, Lartigue est un auteur photographe.


Né en 1894, Jacques Lartigue commence la photographie alors qu’il n’est qu’un enfant. À l’instar des photographes amateurs du début du XXe siècle, sa famille et leurs aventures deviennent ses sujets de prédilection. À la fois peintre et photographe, son style photographique évolue en même temps que ses recherches picturales s’affirment. Il mêle rapidement les deux pratiques, utilisant la photographie comme notes visuelles pour ses tableaux avant de les publier dans la presse à partir des années 30, phénomène qui va s’intensifier dans les années 50.


En 1963, la présentation de son œuvre photographique au Museum of Modern Art de New York et la publication d’un portfolio dans le magazine Life lui offrent une célébrité internationale et la possibilité de nouvelles commandes photographiques.



Sa vie et son œuvre sont étroitement mêlées, ses modèles étant souvent des proches. Et, à partir des années 70, Jacques Henri Lartigue réalise un travail colossal de relecture, se transformant en archiviste et mémorialiste de lui-même. Il recompose des albums personnels et offre à ses photographies deux temporalités : celle du moment de la prise de vue et celle de la relecture, du recadrage, souvent postérieur. Les surnoms des personnages représentés et de multiples anecdotes viennent compléter la mise en page, donnant au lecteur l’illusion d’une grande proximité avec la vie de l’artiste.

Cette rétrospective en 100 photographies permet de voir et revoir ses œuvres les plus célèbres et tout en présentant d’autres moins connues pour prouver, comme il le dit lui-même en 1976 que son « talent ne s’est pas arrêté en route ».

TYPES DE PROGRAMMATION ASSOCIÉS :

1/0

THÉMATIQUES ASSOCIÉES :

1/0
1/0

PLUS D'ÉVÉNEMENTS À L'AFFICHE DANS CETTE RÉGION :

Rencontres du cinéma  italien de Toulouse
Rencontres du cinéma italien de Toulouse

Créée en 2005, l’association Cinéma Paradiso organise chaque année en décembre « Les rencontres du cinéma italien à Toulouse » qui ont pour objectif de faire découvrir à Toulouse et en Région le meilleur du cinéma italien contemporain.

Collioure Babel des arts
Collioure Babel des arts

Des premières années du XXème siècle à l’après-guerre, Collioure ne cesse d’aimanter les artistes venus de toute l’Europe. Du havre de paix au refuge face à la guerre, Collioure devient le décor de parcours d’hommes et de femmes venus peindre la lumière dans une Europe dont le ciel s’obscurcit.

Expo d'Oc
Expo d'Oc

Portée par Images Singulières, cette commande de deux années sur le territoire de l’Occitanie a été passée à six jeunes photographes (trois femmes et trois hommes), travaillant dans le style du documentaire de création.

Regards sur le Canal du Midi de Jean Dieuzade
Regards sur le Canal du Midi de Jean Dieuzade

Il est des artistes qui échappent à la classification rassurante pour l’esprit. Jean Dieuzaide (1921-2003) est de ceux-là. Il fut de son temps et le marqua, même si son attachement à sa terre toulousaine eut une incidence sur la notoriété de son travail en France et à l’étranger.

Dans les saveurs du patrimoine : Le Cassoulet
Dans les saveurs du patrimoine : Le Cassoulet

Le musée du Présidial accueille cette année encore une grande exposition autour du plat emblématique : "Dans les saveurs du patrimoine, le cassoulet de Castelnaudary". Le divin plat faisant rayonner le nom de la ville bien au-delà des frontières de l’Hexagone, il est juste qu’on lui rende hommage de la meilleure façon.

Quand Toulouse-Lautrec regarde Degas
Quand Toulouse-Lautrec regarde Degas

Cette exposition est un hommage à l'artiste albigeois Elle met en avant le regard qu'a porté le jeune Henri de Toulouse-Lautrec sur les oeuvres d'Edgar Degas (1831-1917). Au delà d'une proximité de thèmes, ces deux hommes ont partagé un cercle amical et artistique. Ils ont aussi exploré de nouvelles solutions plastiques et esthétiques.

PLUS DE CONTENUS SUR LA RÉGION :