Chemins de photos, Scènes de vies
Chemins de photos, Scènes de vies

Des galeries à l'air libre qui donnent à voir des séries sélectionnées, colorées, engagées, émouvantes ou tout simplement insolites.

Entre Arles et Perpignan, deux villes photos célèbres, les collines du Lauragais donnent à voir plus de 80 photographes exposés en plein air dans 20 communes. La thématique "Un monde en mutation" a permis aux photographes de s’exprimer dans un environnement changeant où l’actualité et les mutations sociales bouleversent notre quotidien. Comme le souligne Gilles Tanneau, Président de l'association orgnanisatrice D119, "ces Chemins de Photos nous mèneront vers plus de convivialité, d’humanité et de sérénité dont nous avons tant besoin en cette période tourmentée".



LES CHEMINS DE PHOTOS, UN SPECTACLE VIVANT


Imaginons une aire de spectacle vivant, une scène au bas d’un vallon entouré de collines où s’assoient des milliers de spectateurs venus d’horizons différents, ancrés dans la glaise ou volatils dans des nuages de tour du monde. Les lumières s’allument, les acteurs défilent chargés d’immenses panneaux aux images variées, bien rangées ou désordonnées, locales, pépères, ou troublantes, impliquantes, choquantes pour certains. Images sorties d’ici ou venues d’ailleurs, d’hier ou de maintenant. Plaisir des yeux et de l’esprit.



LES CHEMINS DE PHOTOS, UN DIAPORAMA GÉANT


Un diaporama géant, dont les images défilent sans arrêt, montent, descendent sur les pentes, certaines trébuchent, roulent au bas de la colline, d’autres se dressent fièrement sur des crêtes orgueilleuses ou modestement s’ancrent au sol pour durer. Les acteurs commentent, s’interpellent, déclament, s’invectivent, s’aiment, se déchirent. Ils sont applaudis chaudement, portés aux nues ou décriés, sifflés, chahutés par un public diversifié, d’ici ou d’ailleurs, vivant, critique ou indifférent battant le rappel ou regardant sa montre pour vérifier l’approche du clap de fin.

1/0

ÉVÉNEMENT À VOIR ACTUELLEMENT SUR LE MÊME THÈME :

Rencontres photographiques du Trièves
Previous
Rencontres photographiques du Trièves

Après Hans Silvester, le nouvel invité d'honneur des Rencontres du Trièves est Marc Dozier. Le point commun entre ces deux photographes reconnus est de nous faire découvrir des peuplades dont le mode de vie et l'environnement diffèrent complètement des nôtres. Avec Marc Dozier, cap sur la Papouasie-Nouvelle-Guinée, à la rencontre des papous.

Jacques Henri Lartigue, Le Journal d'un siècle
Previous
Jacques Henri Lartigue, Le Journal d'un siècle

Les Essarts de Bram ouvrent une nouvelle fois leurs portes à un artiste iconique, tour à tour qualifié de photographe primitif, photographe de la Belle Époque ou encore photographe du bonheur : Jacques Henri Lartigue !