Robin Friend, Bastard Countryside
Robin Friend, Bastard Countryside

Comment notre mode de vie moderne détruit la planète.

« Bastard Countryside » explore le paysage britannique comme une série de métaphores. Chaque photographie est une représentation de la façon dont notre mode de vie moderne détruit la planète. La série a été réalisée au Royaume-Uni, mais les sujets et thèmes sont globaux et nous invitent, en tant que spectateurs, à réfléchir aux actions qui façonnent et modifient nos paysages.


L’ensemble diffuse une tristesse envoûtante et incarne ce que Victor Hugo décrivait comme « cette espèce de campagne un peu bâtarde, assez laide, mais bizarre et composée de deux natures… fin des ornières, commencement des passions… ». Observer la bordure d’une ville « c’est observer un amphibien », disait-il aussi, pensant la périphérie parisienne comme un être vivant, une créature grandissante chamboulant tout sur son passage, estompant la délimitation ville / campagne.

Deux cents ans plus tard « l’amphibien » de Hugo a développé des tentacules dopées aux stéroïdes et non seulement il dévore tout sur son passage, mais en plus il vomit et défèque inlassablement.


« La Campagne Bâtarde » n’existe plus seulement en périphérie, elle est partout où on regarde. Au centre, une lutte fratricide oppose l’humanité et la nature, deux forces contradictoires qui se battent pour prendre le contrôle. Mais une partie de « La Campagne Bâtarde » réside ailleurs, dans un royaume imaginaire qui avance vers l’inconnu, un paysage moins certain. Avec une sensation de ce qui est perdu et de ce qui reste à venir, ces images touchent à notre angoisse culturelle de ce que sera le futur et de ce que nous laisserons de notre planète – abîmée – aux générations futures.

1/0

ÉVÉNEMENT À VOIR ACTUELLEMENT SUR LE MÊME THÈME :

Rencontres photographiques du Trièves
Previous
Rencontres photographiques du Trièves

Après Hans Silvester, le nouvel invité d'honneur des Rencontres du Trièves est Marc Dozier. Le point commun entre ces deux photographes reconnus est de nous faire découvrir des peuplades dont le mode de vie et l'environnement diffèrent complètement des nôtres. Avec Marc Dozier, cap sur la Papouasie-Nouvelle-Guinée, à la rencontre des papous.

Jacques Henri Lartigue, Le Journal d'un siècle
Previous
Jacques Henri Lartigue, Le Journal d'un siècle

Les Essarts de Bram ouvrent une nouvelle fois leurs portes à un artiste iconique, tour à tour qualifié de photographe primitif, photographe de la Belle Époque ou encore photographe du bonheur : Jacques Henri Lartigue !

Escales photos
Previous
Escales photos

2022 est un millésime particulier pour le festival Escales Photo car il fêtera cette année sa dixième édition ! Depuis juin 2013, Escales Photos a produit 36 expositions, accroché plus de 750 photographies grand format à même les murs des villages, et confié la réalisation de sujets photographiques à des artistes photographes venus du monde entier. 

Expo d'Oc
Previous
Expo d'Oc

Portée par Images Singulières, cette commande de deux années sur le territoire de l’Occitanie a été passée à six jeunes photographes (trois femmes et trois hommes), travaillant dans le style du documentaire de création.