Sur titre
Villages du livre : Le livre dans les villages

Il y a presque soixante ans, naissait à Hay On Wye, au Pays de Galles, le premier village du livre. On doit ce concept tout à fait novateur pour l'époque, à Richard Booth, libraire de son état à Oxford, la célèbre cité universitaire britannique. Puis ce fut quelques années plus tard Redu, magnifique village des Ardennes belges, le premier village du livre sur le continent.

Il y a presque soixante ans (en 1963 plus précisément) naissait à Hay On Wye – dans le parc national des Brecon Beacons – au Pays de Galles, le premier village du livre. On doit ce concept tout à fait novateur pour l'époque, à Richard Booth, libraire de son état à Oxford, la célèbre Cité universitaire britannique. Puis ce fut quelques années plus tard Redu, magnifique village des Ardennes belges, le premier village du livre sur le continent.



Le premier village du livre en France, voit le jour en 1987 à Becherel, en Bretagne, labellisée "Petite Cité de caractère". Un nom prédestiné quand on évoque le livre et l'écriture et qui ne manquera pas de rappeler aux plus anciens quelques vieux souvenirs (ah ! le fameux "Bescherelle"... du nom du grammairien français du XIXᵉ siècle Louis-Nicolas Bescherelle, la référence de la conjugaison). Cette homonymie n'étant pourtant qu'une simple coïncidence.


Depuis, l'idée a fait flores : on trouve des villages du livre un peu partout dans le monde, mais essentiellement dans les pays développés, les pays en voie de développement restant plutôt à l'écart du mouvement. L'Europe reste son continent de prédilection, en particulier la France, qui avec 8 villages présents dans nombre de régions, se taille la part du lion. Cela n'étonnera personne quand on connait l'engouement pour la chose écrite en général et la littérature en particulier dans notre pays. Situés dans de petites villes de campagne ou des villages, ils représentent un modèle de revitalisation rurale exemplaire.



Le village de Montolieu : Un peu d'histoire

Parmi ces villages, on trouve Montolieu une jolie petite bourgade de 900 habitants bâtie sur les contreforts de la Montagne Noire (située à l'extrémité sud-ouest du Massif central) et chargée d'histoire à l'instar de ses homologues.



Il tire son nom de l'occitan "Montoliou" (= mont des oliviers) et daterait, selon toute vraisemblance de l'époque de Charlemagne. Le village connut de longs siècles de prospérité et comptera jusqu'à 2500 habitants aux temps de l'ancienne Manufacture de draps construite sur l'ordre de Louis XV. Puis vingt ans plus tard, le travail dans les usines, qui ne résistera pas aux différentes phases de modernisation industrielle, initiées dès la fin du XXème siècle. Montolieu, marqué comme tant de campagnes par l' exode rural, connait alors un inéluctable déclin.



Montolieu village du livre

C 'est à Michel Braibant, une sorte de "Mickael Booth local" relieur à Carcassonne , que l'on doit le renouveau de Montolieu, une métamorphose totale, qui a sauvé le village et qui définit son identité. Rien de tel qu'un relieur pour créer du lien !



On compte 16 librairies à Montolieu : elles s'appellent par exemple "L'Art et la Manière", "La Rose des Vents", "Mamézon". Elles sont généralistes ou spécialisées (mangas, B.D, arts, sciences humaines, littérature, etc... ) sans oublier la Bibliothèque municipale !



Une offre astucieusement complétée par plusieurs artisans du livre (reliure, calligraphie, gravure, illustration) couvrant ainsi toute la filière du livre.


Autre élément remarquable : la présence, au coeur du village, d'un Musée des Arts et Métiers du Livre. Ce lieu culturel propose des expositions autour des arts et de la littérature, des arts et métiers du livre ainsi que des rencontres avec des auteurs, créateurs et éditeurs.


Signalons enfin la tenue tout au long de l'année d'évènements tels que le "Salon du livre ancien et d'occasion" en janvier ou encore le festival "Bruits de pages" en septembre.


Les librairies sont-ils des commerces essentiels ou non essentiels ? Le débat faisait rage il y a quelques mois encore au plus fort de la pandémie de coronavirus. Pour les villages du livre, qui ont depuis longtemps montré leur pertinence et leur vitalité la question ne se pose même pas!


 

Pour aller plus loin :

http://www.montolieu-livre.fr/

https://www.redu-villagedulivre.be/fr/

http://www.villagedulivre54.fr/federation-villes-cites-villages-livre-france/

https://www.grand-carcassonne-tourisme.fr/

http://www.booktown.net/members.html (site en anglais)