Wight is Wight

« Wight is Wight, Dylan is Dylan » chantait Michel Delpech dans les années 1970, en référence aux mythiques rassemblements musicaux de l’époque. Quelques décennies plus tard, l’île semble s’être bien assagie, mais avec son immuable côté « vieille Angleterre », l’endroit ne manque pas d’un charme désuet.

Précédent
Suivant