• Pierre Giroud

Fête du citron de Menton: Le jaune lui va si bien



Connaissez vous John Lemon? L'emblématique mascotte incarne depuis 10 ans la célèbre fête du citron. Personnage au regard malicieux,à la bouille sympathique, avec son zeste de fantaisie il est à l'image de l'évènement.


Menton et le citron : Une histoire ancienne


Si la fête du citron nait officiellement en 1934 , il y a près de 90 ans, dès la fin du 19ème siècle , défilés et parades préfiguraient déjà les réjouissances actuelles.Car on cultive depuis longtemps le citron à Menton et cela sous toutes formes de variétés telles que “ Santa Théresa, Villafranca , Eureka, pour ne citer que les plus connues.


Le citron de Menton se montre plus généreux que ses concurrents espagnols, italien ou corses En effet ses rameaux , plus fructifères donnent chacun un rendement de quinze fruits quand les autres citronniers en donnent seulement cinq.


La filière s'organise petit à petit et le long travail initié par l'A.P.C.M ( association pour la promotion du citron de Menton) semble avec porté ses fruits! En effet le citron de Menton bénéficie désormais d'une indication géographique protégée ( I.G. P.) un label attribué par l'Union Européenne.L'avenir semble radieux et plein de belles perspectives économiques.


La fête du citron: des animations et spectacles pour tous les goûts.




A chaque édition un thème pour 2022 c'est le thème de la danse et de l'opéra qui ont été retenus avec des spectacles de prestige tels que la Traviata (l'un des opéras les plus joués dans le monde) ou encore Gisèle l'apothéose du ballet romantique.

La fête du citron c'est aussi une belle vitrine pour les faïanciers mentonnais en mettant en valeur leurs oeuvres aux couleurs toujours éclatantes.

Mais elle se déguste également et invite le soleil sur les tables où l'on se régale de citronnade, limoncello,limonade,ou encore d'huile d 'olive... au citron de Menton.


Si après l'agitation de la fête le besoin d'un peu de calme se fait sentir le “festival des orchidée” semble le lieu tout désigné : Une parenthèse suave et parfumée pour le plaisir des sens.

Mais à l'égal de ses célèbres corsos fleuris, que serait la Fête du citron sans ses jardins (que le chanteur Charles Trenet aurait pu qualifier de”jardins extraordinaires”) tels que le jardin Bioves,la serre de la Madone,la citronneraie, le Val Rahmeh ou encore le jardin Marie Serena tous aussi enchanteurs les uns que les autres.

Cette visite des fameux jardins pourrait être utilement complétée pour les plus courageux par une balade encadrée par un animateur du cru entre ciel et terre dans le “jardin des agrumes”.

Une opportunité de rencontrer les agrumiculteurs impatients de partager leur passion pour ce fruit roi . Des femmes et hommes maillons indispensables et sans qui la fête des citrons n'existerait pas.

Crédits photographiques :

Fête du citron


Pour aller plus loin :

https://www.fete-du-citron.com/

https://www.menton-riviera-merveilles.fr/