• Didier Vors

Festival de littérature européenne : Quand Cognac "s'enlivre"...


Livres d'Europe ou Europe des livres ?


Chaque année depuis 1988 déjà , la littérature européenne investit la cité de François 1er , le plus illustre représentant des Valois.L'un des rares évènements entièrement consacré à cette thématique en France.

A près la région du Danube , hôte de 2021, c' est le Portugal qui a l'honneur de cette nouvelle édition.

C'est bien connu, les sempiternels clichés sur le pays ont la vie dure : que connait -on au juste du Portugal ?

Le pays des grands navigateurs, qui ont durablement marqué le XVe siècle et une partie du XVIe mérite bien une découverte approfondie.

Mais au delà du seul Portugal ,quoi de mieux que le regard original des écrivains (nes) , pour nous éclairer sur le devenir et les défis du « vieux continent » en plein conflit ukrainien ?

Le festival c'est quatre jours de rencontres avec des écrivains connus ou en devenir.

C'est un pas de plus vers le chemin de la consécration ,pour les autrices et auteurs sélectionnés avec la remise de nombreux prix littéraires, accompagnés d 'espèces sonnantes et trébuchantes ,c'est le cas de le dire avec le prix Jean Monnet.

Né à Cognac en 1888, ce dernier est considéré comme le père fondateur de l'Europe

Le prix en question vient tout juste d 'être décerné à l’auteur Jón Kalman Stefánsson pour son roman Ton absence n’est que ténèbres, traduit de l’islandais par Éric Boury, paru aux éditions Grasset en janvier 2022




Ce sont de nombreuses rencontres dédicaces, moments de rencontres irremplaçables entre les écrivains et leurs lectorats respectifs.

Pour compléter l'approche culturelle du pays invité, des soirées cinéma ou musique figurent au programme des réjouissances comme le film « Alma viva » de la réalisatrice franco portugaise Christèle Alves Meira, sélectionné par le festival de Cannes dans le cadre de la semaine de la critique.L'œuvre est présentée par l'association Euro ciné la bien nommée !

Les amateurs de fado ne seront pas oubliés avec la participation du groupe «Madragoa » (du nom d'un quartier populaire de Lisbonne) représentant du « fado nouveau » mais qui nous dit -on « marche Sur les pas d’Amalia Rodrigues, et puise dans la poésie ancienne et contemporaine »


Des actions au long cours

Si le rendez-vous de novembre constitue le point d'orgue des actions menées par l'association « Littératures européennes Cognac » de nombreuses autres activités de diffusion autour du livre ponctuent l'année.

Comme par exemple la journée « lire l'Europe » ou encore des actions scolaires pour tous les cycles de la maternelle au lycée.Ainsi que les jeudis de Littératures Européennes, rendez-vous ponctuels de l’association, autour d’une thématique ou d’un· artiste.

C'est aussi une surprenante bibliothèque dédiée uniquement à la littérature européenne

qui propose une sélection de plus de mille titres : essais, romans, poésie, BD, jeunesse…


(Village du livre de Obidos (Portugal)


Enfin la résidence d 'écrivain dont les objectifs sont entre autres de :

Faire connaître les écrivains et écrivaines européens, et notamment la jeune génération d’auteurs et autrices ,en invitant chaque année un écrivain ou une écrivaine issu de la littérature d’Europe mise à l’honneur en novembre Mais aussi d'animer le territoire cognaçais et charentais grâce à un calendrier de rencontres en librairies, bibliothèques, établissements scolaires et structures partenaires,

C'est l'auteur portugais Nuno Gomes Garcia,étoile montante de la littérature portugaise, qui outre l'animation de la résidence littéraire du 22 octobre au 20 novembre 2022 participera au festival.Son dernier ouvrage paru « La domestication » aux éditions Ixe fait le choix tout à fait original de « démasculiniser « la langue française par une féminisation totale du langage.Il crée un monde où les femmes détiennent le pouvoir absolu. Consultant éditorial et critique littéraire pour la presse écrite et la radio, Nuno Gomes Garcia,écrit essentiellement des romans dystopiques dans lesquels il explore des questions sociopolitiques contemporaines. Deux de ses romans ont été traduits en français


Crédits photographiques et illustrations:

Tourisme Cognac , Maisons d'édition Grasset et Ixe , Catarina Sobral affiche page de "Une"


Pour aller plus loin :

https://litteratures-europeennes.com/

https://eurocine-cognac.blog4ever.com/

https://www.tourism-cognac.com

https://lewebzinelitterairefr.wordpress.com

https://agullo-editions.com/


Le coin du ferrovipathe

Accès à Cognac en train T.E.R depuis Angoulême ou Saintes