• Didier Vors

"Land of Memory" : vie, guerre et paix dans la Grande Région


Au coeur de l'Europe se niche un territoire singulier que le temps a façonné par delà les frontières. A la croisée du Rhin, de la Meuse et de la Moselle, la Grande Région est une terre d'histoire profondément marquée par les stigmates de la guerre. Parsemée de lieux de mémoire répartis sur 4 pays, elle témoigne à ciel ouvert des événements forts qui ont façonné la construction de l'Europe actuelle. Le destin de cet héritage commun a trouvé son incarnation dans le projet « LAND OF MEMORY » : un programme fédérateur et ambitieux dont l'exposition itinérante "Our Common Heritage", présentée successivement en France, en Belgique, en Allemagne et au Luxembourg est une des pièces maitresse.





Les contours de la Grande Région

La « Grande Région » (« Großregion » en allemand) est un ensemble de 11 millions d'habitants répartis sur 6 régions ou landers : la Wallonie, les cantons de l'Est (la partie germanophone de la Belgique), la Lorraine, le Grand Duché du Luxembourg, la Sarre et la Rhénanie Palatinat en Allemagne. Elle est irriguée par 4 fleuves et rivière : la Meuse, la Moselle, le Rhin et la Sarre, tous transfrontaliers à des degrés divers. Elle est sillonnée quotidiennement par 250 000 pendulaires.


Au cœur de l'Europe géographique, la Grande Région peut se prévaloir d'une longue histoire commune, presque oubliée de nos jours.

Après la succession de Charlemagne, son petit fils Lothaire hérita d'une région dont le Nord la Lotharingie correspond peu ou prou aux frontières actuelles de la Grande Région.

Après la seconde guerre mondiale, le charbon et l'acier réuniront à nouveau ces régions lorsque le Luxembourg accueillera la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier) qui préfigurera la création de la Communauté Economique Européenne. De plus, c'est dans ce même pays que seront signés les « Accords de Schengen » (selon le nom d'une petite localité transfrontalière jouxtant la France et l'Allemagne, au bord de la Moselle).


Le projet « Land of Memory » : un projet fédérateur et ambitieux


L’Europe, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est l’héritage d’une histoire complexe, riche en événements parfois dramatiques, qui ont durement frappé ce territoire transfrontalier. Cette réalité dépasse largement le cadre strict des frontières de la Grande Région, mais cette dernière concentre un nombre exceptionnel de sites liés aux conflits du XXème siècle. Témoins d'une histoire partagée, ils ont marqué ces territoires de façon indélébile, physiquement et psychologiquement, et sont encore bel et bien présents dans la mémoire collective.


Pour ses concepteurs, « Land of Memory » se veut un projet fédérateur rassemblant tous les versants de la Grande Région autour d’un triple objectif. Celui de témoigner des événements forts de l’Histoire, qui ont mené à la construction de l’Europe actuelle. Celui de faire perdurer le message d’unité véhiculé à l’issue de cette horreur qu’ont été les deux guerres mondiales. Et enfin, celui de positionner le territoire parmi les toutes premières destinations de tourisme mémoriel.


À noter que ce projet particulièrement ambitieux bénéficie du soutien du programme « Intereg Grande Région » (les projets Interreg sont des initiatives européennes de développement visant à encourager les collaborations entre régions à l'échelle mondiale).



Un fond de documentation et des outils de médiation de grande valeur

La pièce maîtresse du projet porte le nom de « Our common heritage ». Il s'agit d'une exposition itinérante et immersive, s'appuyant sur une série de 5 albums photos allant de l'avant Première Guerre mondiale à l'après Seconde Guerre mondiale et aux débuts de la construction européenne. Ils constituent le corps de la scénographie. Pour alimenter ce fond photographique, les habitants de la Grande Région ont été mis à contribution et invités à envoyer leurs propres souvenirs.

Parmi les albums photos, on peut trouver des sujets très variés couvrant alternativement les périodes de guerre et de paix tels que :


  • L'arrivée des travailleurs immigrés italiens en Wallonie

  • La manifestation hitlérienne dans les rues de Malmedy, en1940 (province de Liège),

  • La famille paysanne dans la Sarre au début du XXe siècle,

  • La Course motocycliste Paris – Liège en 1927

  • Le fanion du 43e Bataillon de Tirailleurs Sénégalais décoré de la fourragère,

  • Les réfugiés de guerre en 1940 en Belgique


Le second élément important du projet, d'une réelle originalité, consiste dans la réalisation d'un site web en « storytelling », où 5 jeunes journalistes Européens issus des régions concernées par le projet partent à la recherche de leurs ancêtres.



"Land of Mémory" comporte également un important fond documentaire, qui traite de nombreux sujets historiques comme :


  • Alain Fournier (l'auteur du Grand Meaulnes) et les écrivains combattants,

  • Les tirailleurs Sénégalais

  • Les prisonniers de guerre,

  • La guerre des mines,

  • L’Armée française du Rhin et l’occupation de la Rhénanie

  • La bataille des Ardennes de 1940 et l’exode,

  • Les femmes reporters pendant la Seconde Guerre Mondiale

  • La résistance au Grand-Duché du Luxembourg... pour ne citer que ceux là.



On l'aura compris, son ampleur, sa durée,