• Didier Vors

Les monuments aux morts pacifistes : bâtisseurs de paix


C’est dès la fin de la guerre de 1870 (conflit franco prussien qui se solda par la perte de l’Alsace Moselle) qu’apparaissent les premiers monuments aux morts sur le territoire national. Mais bien que présents dans tout le pays, en particulier dans le quart nord- est, ils restent une exception vu leur faible nombre (une centaine).