read-open-wood-row-vintage-antique-660402-pxhere.com.jpg
Histoire de la nation hongroise
Des premiers magyars à Viktor Orban

En nous éclairant sur l'histoire longue de ce territoire, Catherine Horel nous donne des clés de compréhension de la Hongrie d'aujourd'hui.

Appelée "démocratie illibérale" par son Premier ministre Viktor Orbán, la Hongrie échappe aux grilles de lecture des pays occidentaux.


Au cours de leur histoire, les Hongrois n'ont cessé de questionner leur identité, d'ériger leur souveraineté en dogme. Héritiers d'un royaume fondé en l'an mil, ils ont été privés de leur indépendance tour à tour par l'Empire ottoman, les Habsbourg et, au XXe siècle, par l'occupation nazie puis le régime communiste.


Cultivant leur spécificité culturelle, l'originalité de leur langue et de leur histoire, les Hongrois n'ont finalement jamais retrouvé les frontières du royaume fondé par saint Étienne. Ils ont construit un récit victimaire, rythmé par des épisodes de révolte que la politique mémorielle exalte encore de nos jours.


Catherine Horel montre combien l'idée de nation en Hongrie a toujours été particulièrement sensible. En nous éclairant sur l'histoire longue du territoire, des héros, des mythes et des lieux de mémoire, elle nous en donne des clés de compréhension indispensables aujourd'hui.